Thématiques

Gestion des déchets

Par OCEANE ROQUILLET, publié le lundi 10 septembre 2018 11:22 - Mis à jour le mardi 18 septembre 2018 09:18
gestion des déchets.PNG

 

De nombreux déchets sont produits dans l'activité quotidienne des lycées, qui vont du papier aux déchets alimentaires. Très visibles, ces déchets ont un impact sur l'environnement, et méritent donc d'être valorisés (collecte des piles usagées, compostage des déchets de cantine) soit limités à la source (lutte contre le gaspillage, utilisation du papier recto-verso...). Dans tous les cas, une participation de la communauté scolaire est indispensable pour réussir ce type de projet. La démarche de l'agence lycéenne de développement durable constitue un bon levier d'action pour mobiliser, informer, suivre et évaluer une telle démarche.

Exemples de projets liés à la gestion des déchets :

 

  • Sensibilisation des convives, des équipes de restauration et des enseignants, au gaspillage et au tri des déchets.

 

  • Diversification de l’offre alimentaire (entrées en salade bar / assiettes de différentes tailles, positionnement du pain, campagne d’affichage, gachimètre...).

 

  • Insertion des clauses de reprise des emballages ou l’utilisation d’emballage bio dégradables dans les marchés de fournitures de denrées alimentaires.

 

  • Suivi journalier de la production / consommation sur un mois permet d’ajuster les prévisions, avec une attention particulière concernant le vendredi. Les expériences menées avec plusieurs lycées démontrent qu’il y a un écart significatif entre les repas produits et les repas consommés par les convives. S’il semble difficile de descendre sous le seuil de 6% de surproduction, ce pourcentage est un bon indicateur de progression pour les lycées.

 

  • Valorisation des déchets : Compostage ? méthanisation ? déchetterie ? Vers une approche de territoire : au-delà de la méthode choisie, la valorisation des déchets repose sur un projet d’équipe, sur l’analyse de l’offre de valorisation existante à proximité, (unité de méthanisation, déchetterie, dans une logique de mutualisation et de recherche de partenariats (collectivités, agriculteurs...). Cette recherche de solutions à partir de l’offre existante est essentielle.

 

  • Circuits organisés de collectes et de traitement de déchets :

      * Déchets Toxiques en Quantité Dispersée (DTQD) : les produits des laboratoires scientifiques mais aussi les peintures, huiles industrielles, produits phytosanitaires, piles, néons. Collectes annuelles de la Région pour la récupération de ce type de déchets pour les lycées privés et publics. Si vous souhaitez en bénéficier, répondez à l'enquête menée par la Région annuellement à l'automne.

Cliquez ici pour connaître la liste des produits éligibles

      * Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (D3E) :  matériels informatiques, audiovisuels, instruments de mesure, électroménager. Un dispositif est mis en place par la Région qui s'appuie sur une enquête annuelle d'expression de besoins. La Région met en lien des entreprises avec des lycées pour leur collecte.

Pour en savoir plus, cliquez ici

      * Huile de fritures : Un dispositif est mis en place par la Région qui s'appuie sur une enquête annuelle d'expression de besoins. La Région met en lien des entreprises avec des lycées pour leur collecte.

Pour en savoir plus, cliquez ici

      * Déchets d'éléments d'ameublement (DEA) professionnels : les metteurs sur le marché français du mobilier professionnel se sont organisés pour mettre en place une filière de gestion des DEA professionnels qu’elle a confiée à la société Valdélia.

Pour avoir une information complète et pratique, cliquez ici

La technique du compostage 

 

 

Exemples d'actions réalisées :

 

Lycée agricole de Montbrison Précieux : actions autour du projet "L'agriculture : source d'énergie et recyclage des déchets", avec construction et installation de composteurs.

Lycée agricole et forestier de Roanne Chervé Noirétable : réalisation de plusieurs journées d'actions de nettoyage de la nature dans les communes autour de Chervé afin de montrer tous les déchets que les élèves auront récupéré tout au long de la journée; actions de compostage; partenariat avec une association pour le recyclage de certains produits (cartouches d'encre, téléphones portables, toners).

Lycée Auguste Aymard : Sur l’année scolaire 2014/2015, le lycée a lancé une série de projets pour valoriser ces déchets. Ainsi, il s’est attaqué au gaspillage alimentaire (récupération du pain non consommé, installation d’une table de tri, mise en place d’un composteur…) mais également à la valorisation des autres déchets notamment via des créations artistiques avec des matériaux de récupération. 

 

Dans de nombreux lycées, tri du papier et fabrication d'écoblocs.

 

 

Ressources Documentaires

 

 

  • Découvrez l’enquête réalisée par la Région afin d’optimiser la gestion des déchets dangereux dans les lycées.
  •  
  • ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) est l'acteur institutionnel de référence sur la question de la réduction des déchets; elle anime diverses actions nationales mais participe aussi financièrement à la mise en oeuvre d'actions locales (PLPD : Plans locaux de prévention des déchets)
  • L'ADEME a lancé le programme Réduisons vite nos déchets, ça déborde

 

 

 

 

 

Contacts :

 

 

 

 

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1
Catégories
  • Gestion des déchets